Présentation du BC-CPE du Carrefour

L’équipe du bureau coordonnateur, inspirée par les orientations du CPE, s’engage par ses pratiques professionnelles à soutenir et à favoriser la qualité des services de garde en milieu familial.

Qu’est-ce qu’un bureau coordonnateur?

C’est suite à des changements quant à la gestion de la garde en milieu familial qu’étaient créés en 2006 les bureaux coordonnateurs. Un bureau coordonnateur de la garde en milieu familial est un titulaire de permis d’un centre de la petite enfance ou une personne morale à but non lucratif autre qu’un titulaire de permis de garderie agréé par le ministre pour coordonner, dans un territoire délimité, les services de garde éducatifs offerts par les personnes responsables d’un service de garde en milieu familial qu’il a reconnues.

Tiré de la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance Article 40

Notre mission à titre de Bureau coordonnateur

Le CPE-BC reconnaît :

  • Le droit du parent de choisir, pour son enfant, le mode de garde qui lui convient le mieux.
  • Le droit des enfants à recevoir des services de garde éducatifs de qualités.
  • Le caractère professionnel et éducatif du travail des RSG ainsi que leur statut de travailleuse autonome.

Par ses fonctions, l’équipe du bureau coordonnateur est présente afin de soutenir la qualité des services de garde en milieu familial en lien avec les critères de reconnaissance, les normes à respecter, le contrôle et la surveillance, de même que le soutien pédagogique et technique offert aux RSG.

Au bureau coordonnateur du Carrefour nous considérons la RSG comme une partenaire importante. Nous sommes là pour répondre à ses questions et pour la soutenir dans son travail quotidien auprès des enfants. À ce titre, nous nous engageons à adopter une attitude positive et une approche personnalisée empreintes d’écoute, de transparence et de professionnalisme.

Nous reconnaissons aux parents le rôle de principal éducateur de son enfant. Il incarne la constance dans la vie de celui-ci et à ce titre il est donc habileté à faire des choix pour lui. Nous favorisons la collaboration entre tous les acteurs présents autour de l’enfant (RSG/parents/BC). En outre, nous nous assurons de mettre en place des moyens efficaces afin de joindre les parents utilisateurs d’un service de garde en milieu familial : rencontre parents/RSG/BC, soirée café-causerie, journal Parenfant, feuillet d’information sur la garde en milieu familial, etc.

Plus généralement, notre mission en tant que Bureau coordonnateur s’inscrit dans la vision de bâtir, maintenir et soutenir un vaste réseau de personnes dévouées à l’enfance et dont l’action se forge à partir des besoins des enfants.

En conformité à l’article 42 sur la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance, sur le territoire qui lui est attribué soit celui du CSSS Jeanne-Mance, le bureau coordonnateur du Carrefour a pour fonctions :

«1° d’accorder, de renouveler, de suspendre ou de révoquer, suivant les cas et conditions prévus par la loi, la reconnaissance à titre de personne responsable d’un service de garde en milieu familial;

2° d’assurer le respect des normes déterminées par la loi applicable aux personnes responsables d’un service de garde en milieu familial qu’il a

3° de répartir entre les personnes responsables d’un service de garde en milieu familial reconnues, selon les besoins de garde des parents et suivant les instructions du ministre, les places donnant droit à des services de garde subventionnés;

4° de déterminer, selon les cas et conditions déterminées par règlement, l’admissibilité d’un parent à la contribution fixée par le gouvernement en vertu de l’article 82;

5° d’administrer, suivant les instructions du ministre, l’octroi, le paiement, le maintien, la suspension, la diminution, le retrait ou la récupération de subventions aux personnes responsables d’un service de garde en milieu familial reconnues et assurer la signature et la gestion des ententes proposées par le ministre ainsi que des documents et renseignements nécessaires à l’administration des subventions;

6° de rendre disponible aux parents de l’information concernant la prestation de services de garde en milieu familial;

7° d’offrir, sur demande, un soutien pédagogique et technique;

8° de traiter les plaintes concernant les personnes responsables d’un service de garde en milieu familial reconnues. »